Entre le 30 avril et le 3 mai 2020 l’AUEC a réussi à récolter pas moins de 4000 € pour l’hôpital d’Avignon durant leur live caritatif de 72h. Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 2365,02 € qui ont été récoltés entre la journée du samedi 9 janvier 2021 et la journée du dimanche 10 janvier 2021 pour l’association étudiante SAJES (Système Associatif des Jeunes en Économie et Social.) « L’AUEC est une association voulant promouvoir une dynamique positive et aider les causes justes. Organiser un tel évènement nous tenait à cœur ; et nous manquons de mots pour exprimer notre gratitude quant à la confiance que vous nous avez témoigné. » dira Abaca le co-président de l’association.

Que ce soit Aquatisia et ses jeux d’horreur tous plus effrayants les uns que les autres ou Hartimus, l’infatigable, et son créneau le plus dure de 3h à 6h du matin, les streamers de l’AUEC se sont dépassés pour animer ce live de 24h. Mais cette fois-ci la SAJES a mis la main à la patte et a animé plusieurs créneaux durant ces 24h.

Petite pensée a Aquatisia qui, grâce au sadisme à la générosité des donateurs, a du faire plusieurs centaines de squats sous le regard inquisiteur des viewers qui les comptaient un par un.

Afin de donner une raison de vivre aux donateurs, l’AUEC a redoublé d’efforts pour faire une liste de donation goal avec des gages à chaque palier plus tordus les uns que les autres, avec par exemple le cauchemar de certain… devoir aller à la fac en pyjama… Mais chaque donateur ne voulait qu’une seule chose… le donation goal ULTIME : la Chicka dance. A la fin de leur donation goal l’AUEC a marqué la phrase suivante : « à 2000 €, tous les streamers doivent danser la Chika dance et le diffuser sur les réseaux sociaux » sans se douter que les spectateurs seraient assez fous pour donner autant !

Le live fut lancé à 18h et il ne fallut qu’à peine 6h pour que le palier des 1000 € soit atteint. Les paliers défilèrent les uns après les autres pour atteindre la somme astronomique de 2365,02 €.

Evidemment comment ne pas remercier toutes les personnes qui se sont données ou ont simplement donné durant ces 24h, où l’AUEC a de nouveau prouvé qu’elle avait la main sur le cœur et qu’elle était impliquée dans la vie étudiante de notre si belle ville.